Suivant le cas de figure présenté, on peut faire passer un message ou une directive à un enfant par l’intermédiaire d’un autre en lui donnant un rôle à responsabilité et en lui précisant bien 1. La nature du message adressé 2. De la part de tel animateur et 3. En restant respectueux (s’il te plaît, merci, etc…)

Résultat

L’enfant « intermédiaire » est flatté et ravi de cette mission exceptionnelle d’un rôle de messager d’animateur et prend à cœur ce rôle. L’enfant destinataire du message est surpris, plus attentif et réceptif à ce message.

Points forts : autonomie coopération initiative responsabiliser

Publié par